Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de broker meteorology
  • Le blog de broker meteorology
  • : A weather analyst blog for weather long range forecasts.
  • Contact

Profil

  • broker meteorology
  • Analyste
  • Analyste

Radar précipitations

Rechercher

Temps présent : observations

observations météo

Archives

Suivi des orages




 

21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 14:59

 

 

 

 

 6a00e5500b4a6488330133f4654924970b.png

 

6a00e5500b4a6488330133f464518a970b.gif

 

Dans une communication présentée à l'Académie des sciences, le géophysicien Vincent Courtillot réaffirme que le «forçage solaire des températures était sans doute plus important que celui qui était introduit dans la plupart des modèles numériques existants», pour les périodes récentes. Or, il a été démontré que les calculs supportant cette affirmation étaient le résultat de traitements statistiques lourdement erronés voire d'une utilisation de données météorologiques brutes, entachées d'erreurs grossières comme la non-prise en compte de changement de thermomètres ou d'emplacement de thermomètres.  

 

Schéma 1 : l'évolution de l'activité solaire vue par satellite. A remarquer le creux prononcé depuis 2005.

 

De manière générale, les corrélations entre activité solaire, magnétiques, températures et couverture nuageuse vont dans le sens d'une stabilisation du réchauffement climatique, voire de l'amorce d'un refroidissement...Mais il ne faudrait pas oublier toutes les réfutations publiées de ces corrélations.

Certains climatologues affirment que «le réchauffement climatique des années 1970-2000 se soit arrêté depuis un peu plus de dix ans pour faire place à une tendance négative», en se basant sur des études réalisées par le Hadley Centre, comme source de cette affirmation renversante.

 

Or voici ce que l'on peut lire sur le site du dit Hadley Centre : «Average global temperatures are now some 0.75 °C warmer than they were 100 years ago and since the mid-1970s average global temperatures have increased at a rate of more than 0.15 °C per decade. Yet over the last 10 years temperatures have risen more slowly, causing some to claim that global warming has stopped. Here we explain why this is not the case and explains that observed changes are entirely consistent with our understanding of natural fluctuations of the climate within a trend of continuing long-term warming. The evidence is very clear that global temperatures are rising and that humans are largely responsible.»

 

Le graphique 2, qui provient du Goddard institute for space studies, illustre ce propos. Il montre l'évolution de températures en moyenne sur 12 mois glissant jusqu'en aout 2010. Aucune tendance négative n'est visible si l'on compare les années 1970 à 2000 aux années 2000/2010 qui sont en moyenne bien au dessus de la moyenne la décennie 1990/1999...

Partager cet article

Repost 0
Published by broker meteorology
commenter cet article

commentaires

Impacts de foudre

Météo Paris

Météo Paris

Températures actuelles

observations météo